Comment

Villes et villages fleuris

LUC-Newsletter#149.gif

 C'EST UNE HISTOIRE "PROVINCIALE" COMME ON LES AIME, AVEC DES PETITES PLACES FLEURIES, DES GÉRANIUMS ACCROCHÉS AUX FENÊTRES DES MAISONS ET DES PARCS SÉCULAIRES OÙ IL N'EST PAS RARE DE CROISER UN COUPLE DE MARIÉS POSANT DEVANT LE PLUS BEAU MASSIF.

On connaît tous cette enseigne jaune intemporelle à l’entrée de nos 4 845 villes et villages (sur un total de 36 000 communes), avec sa ou ses fleur(s) rouge(s) qui récompense(nt) depuis bientôt 60 ans l’engagement de la municipalité et de ses administrés en faveur de lieux de vie où il fait bon vivre, qu’il s’agisse de fleurs (historiquement), mais aussi d’une démarche plus large autour de l’accueil, du développement durable et de la qualité de vie.

Cet emblématique panneau changera bientôt, par petites touches – qu’on appelle "lifting" mais sans la dimension péjorative de l’éternelle jeunesse d’un visage tiré à un point qu’il en devient ridicule ;) –, ou de manière plus radicale mais c’est assez peu probable, car l’identité des Villes et Villages fleuris est (re)connue par déjà 95 % des Français interrogés !

LUC-Newsletter#149-#1.jpg

C’est dire comme ce "concours", qui n’en est plus un à en juger par le cahier des charges très précis et qui n’est plus destiné à mettre les communes concernées en compétition mais à les accompagner dans la valorisation de leur territoire, est connu. Né dans les années 20 avec un premier concours des "gares fleuries" quand le rail venait lacérer nos campagnes et nos villages, les Villes et Villages fleuris est devenu une institution en 1959 sous la forme d’une association animée par des élus engagés, sous la tutelle de ministère de Tourisme.

On pense intuitivement à Honfleur ou à tous ces charmants villages et autres "petites villes de province" que nous traversions enfants, le nez collé à la fenêtre de la voiture familiale. Derrière cette image d’Epinal pavoisent aujourd’hui des villes qu’on ne soupçonnait pas, si on prend la liste des dernières communes "4 fleurs", de Calais à Lyon, en passant par Douai et Vaux-Villaine.

Un label stratégique pour les communes et leur maire, qui participent ainsi à (re)créer de l’adhésion et un sentiment de fierté chez leurs administrés. Pour bien comprendre cet enjeux, citons à titre d’exemple Vélizy-Villacoublay et Aulnay-sous-Bois, deux villes parmi les 20 communes dotées de "4 fleurs" en Île-de-France et qui chaque année consacre un budget significatif à l’embellissement de leur ville selon des critères très précis, quand plus spontanément on aurait cité Versailles ou Le Vésinet (4 fleurs également).

LUC-Newsletter#149-#2.jpg

Toujours proche de l’identité de marque et de la communication territoriale, Luciole fait partie des 3 agences short-listées et qui planchent déjà sur ce magnifique brief dans lequel on retrouve les meilleurs ingrédients : patrimoine de marque, couleurs et panneaux très installés, choix typographiques, rayonnement national, cible ultra-large et sentiment de "toucher à une France qu’on aime", celle de nos villes et villages fleuris avec leurs boucheries, boulangeries et autre maisons de la presse immortalisées par Raymond Depardon.

L’enjeu n’en est pas moins complexe, car on n’est pas forcément là pour renverser la table et si on le fait, il faudra convaincre et en assumer les conséquences lorsque ces nouveaux panneaux remplaceront peu à peu les anciens dont la charte graphique remonte à près de 40 ans ! Ne touche pas à la notoriété d’une identité qui veut.

Un défi auquel nous allons nous atteler avec bonheur, face à de deux agences talentueuses dans le cadre d’une compétition loyale et transparente, et qui comme nous, nourriront leur reco de fleurs et autres éléments de nos villes et villages.

Résultat d’ici l’été.

– CONSEIL NATIONAL DES VILLES ET VILLAGES FLEURIS /// REFONTE DE L'IDENTITÉ VISUELLE /// DITES-LE AVEC DES FLEURS –

Comment

Comment

De la réclame comme on l'aime

LUC-145.jpg

 À L'HEURE DES LONGUES DÉMONSTRATIONS ET DES ANNONCES PRESSES À RALLONGE AVEC DES CLAIMS LONG COMME LE BRAS ET AUTRES MENTIONS LÉGALES DONT LA VOCATION CONSISTE À NE PAS PRENDRE AUCUN RISQUE AVEC LE CONSOMMATEUR EXIGEANT ET AVERTI, QUOI DE PLUS SAVOUREUX QU'UN... BON POT DE RILLETTES ? 

Bordeau Chesnel se lache et s'amuse, et on en vient même à redécouvrir ce produit de supermarché dont on était loin de se douter qu'il fut presque aussi bon que la rillette prétendument maison de son boucher. Et pourtant...

Cette newsletter hebdomadaire — que vous êtes si nombreux à suivre et nous en sommes très heureux —n'ayant aucune vocation gastronomique ou culinaire, même si on espère vous faire saliver de temps à autre avec quelques images, nous ne nous étendrons pas sur la qualité gustative de cet indémodable produit (depuis 1922), pour nous concentrer sur sa « Com ». Et, avouons-le, elle est bonne !

C'est sur mobile — l'Apps de l'Express, toute nouvelle, toute belle — qu'on a découvert ce visuel d'une simplicité élémentaire et c'est d'ailleurs très malin, car qui lit vraiment les messages des écrans interstitiels qui précèdent tout contenu d'actualité ? Et qui ose cliquer sur les dites pubs, sauf par erreur lorsqu'on vise mal avec le doigt la très petite « croix » en haut à droite ?

2.jpg
1.jpg

On a donc testé, juste pour voir. Et là, surprise : il s'agit bien d'une landing page, comme on pouvait s'y attendre, mais on y atterrit comme sur une piste abandonnée au milieu de la Sarthe, sans comité d'accueil ni aérogare de transit vers un énieme contenu qui nous raconterait les secrets de fabrication du produit et nous inviterait à télécharger un coupon de réduction de 2€ à valoir sur un prochain achat ! Pas de « call to action » et pas même un lien de redirection vers le site « consumer ». 


C'est « juste » une page, qui ne dit pas autre chose que là pub précédente, à quelques mots près (330 signes espaces compris, on les a comptés ! Autrement dit, mange ta rillette et cesse de poser des questions, puisqu'on te dit que c'est bon ! D'ailleurs on ne le dit pas, c'est à nous de le déduire. Pas con. 

Chapeau bas à l'agence qui se cache derrière cette campagne maline et amusante, aussi efficace qu'une bonne vieille réclame comme on trouvait sur les murs à l'entrée des villages le long de la route (Du bon, Dubonnet ! S'il fallait n'en citer qu'une) et qui a poussé la démarche jusqu'à son paroxysme. Toutes nos félicitations à l'annonceur et au vaillant Directeur Marketing qui a osé prendre le risque de jouer totalement le jeu, quand il aurait pu réclamer (!) de voir figurer bien d'autres éléments sur son visuel ou on ne sait quel formulaire sur le site « one page » qui pour une fois porte bien son nom. Aucun lien, juste un texte « c'est vraiment tout » et un petiot logo. Bravo. 

Demain, c'est férié. On sort le panier, la nappe à carreau, une baguette et un pot de rillette. Car il n'y a finalement pas plus sain…

 

Comment

Comment

INNOVATIONS TYPOS

LUC-Newsletter#147.gif

EN MATIÈRE D'INNOVATION, LE DESIGN TYPOGRAPHIQUE N'EST PAS EN RESTE. CRÉATIF OU FONCTIONNEL, IL CONTINUE À BOUSCULER LES CODES AFIN DE SE FAIRE REMARQUER ET PARFOIS À SE RÉINVENTER POUR UNE SOCIÉTÉ PLUS INCLUSIVE.

 Omniprésent dans le paysage visuel, s’affichant sur les enseignes, les signalétiques, les packagings, les livres, les écrans, partout où le regard se pose, le design typographique joue plusieurs rôles dans notre quotidien.

Son objectif est de rendre l’information lisible.

Mais aussi plus visible, quand il délivre un message à saisir entre les lignes au-delà de son contenu, renseignant – intuitivement – sur l’identité et les valeurs de l’émetteur, que ce dernier soit une institution, une entreprise ou une marque.

Et parfois plus accessible, quand le design typographique, grâce au dessin de ses lettres, permet d’offrir un accès à l’information au plus grand nombre. 

En voici quelques exemples.

LES LOGO-TYPOS

Typos sur-mesure, elles sont conçues en adéquation avec les valeurs et les ambitions de la marque, pour la rendre distincte et affirmer sa singularité. 

Lafayette Anticipations

 Pour les amoureux de l’art contemporain, une nouvelle institution à Paris a ouvert ses portes en mars dernier : la fondation Lafayette Anticipations.

Créée par le Groupe Galeries Lafayette et la famille Moulin pour soutenir la création contemporaine en offrant aux artistes un espace et des moyens uniques pour produire, expérimenter et exposer, sa typo qui se fait logo ne pouvait être que hautement créative et contemporaine.

Inspirées par le concept d’anticipation, ses lettres dynamiques se dissimulent et se révèlent en partie, plutôt que de s’exposer et de se montrer en entier. 

Conçues par l’agence londonienne Wolff Olins en partenariat avec la fonderie typographique américaine Colophon, les lettres ont été découpées de manière aléatoire grâce au développement d’un algorithme, impliquant une ingéniosité mathématique et codes, pour procurer une impression de mouvement constant et offrir des combinaisons inédites à chaque écriture. 

La Future London Academy

 Fondée à Londres en 2013, la Future London Academy propose aux professionnels créatifs des conférences, des tables rondes et des ateliers de design : design d’objet, design graphique, design de marque, design d’intérieur...

Dans le cadre de la refonte de son identité visuelle, l’agence russe ONY en collaboration avec Oliver St John et Michael Wolff – fondateur de la même agence Wolff Olins citée plus haut (que le monde est petit !) – a imaginé une typo également logo, très audacieuse.

Inspirée par l’architecture de Londres et particulièrement du gratte-ciel "30 St Mary Axe" – aussi appelé "The Gherkin" (le Cornichon) – la typo est caractérisée par la forme du triangle, passant de l’Helvetica à une approche beaucoup plus personnalisée, avec des lettres abstraites et géométriques. Le rythme de la ville toujours et le reflet de ses objets sur les vitrines de ses "buildings" ont inspirés quant à eux, le concept de réfraction ; une interprétation artistique et très osée, mais qui lui permet d’expérimenter une écriture typographique en 3D, qui finalement fait bien écho aux réflexions sur le design.

LES TYPOS INCLUSIVES

Typos fonctionnelles, elles ont été concues par leurs designers, presque à l’opposé des typos de marque à l’objectif de "distinction", en vue de rendre plus lisibles et accessibles l’information à une partie de la population en difficulté de lecture.

L’Easy Reading

Créée en 2017 par le designer italien Frederico Alfonsetti, l’Easy Reading est une typo conçue afin de faciliter la lecture pour les personnes dyslexiques, soit composant 10% de la population.

Après dix ans de recherches et de nombreux tests de compréhension menés auprès d’enfants dyslexiques, les 811 signes (lettres, chiffres, ponctuations, symboles...) ont enfin pu voir le jour.

Tout le secret de cette typographie réside dans l’empattement de ses lettres : 
_ sans empattement pour le pied avant de la lettre,
_ avec empattement pour son deuxième pied.

La typo intègre aussi un travail minutieux quant à l’espacement entre les lettres et ses interlignes.

Des bruits courent que le géant de l’informatique, Microsoft lui-même, se montrerait intéressé par l’intégration de cette police d’écriture dans ses logiciels.

Ce qui serait plutôt une bonne nouvelle. 

La Braille Neue

 Autre typo inclusive, la Braille Neue a été lancée en 2017 aussi, par le designer japonais Kosuke Takahashi.

Proposée pour équiper les espaces publics à l’occasion des Jeux Olympiques 2020 au Japon, cette typo combine le système d’écriture en relief du braille au dessin typographique. 

Nous ne savons pas encore si la proposition a été acceptée, mais en tout cas, cette écriture aux lettres claires et joliment dessinées participe à la démocratisation et à l’apprentissage du braille. 

CONCLUSION

Qu’il serve le design de marque ou le design du quotidien, les réflexions autour du design typographique intègre les mêmes tensions et enjeux que le design en général : créer un objet singulier ou bien un objet fonctionnel à l’usage de tous ?

Chez Luciole, on préfère envisager les deux à la fois.

– INNOVATIONS TYPOS /// LAFAYETTE ANTICIPATIONS /// FUTURE LONDON ACADEMY /// EASY READING /// BRAILLE NEUE –

Comment

Comment

Une banque à part

Majeure-1.jpg

 QUATRE RAPPORTS ET UN MINI SITE DÉDIÉ POUR DÉVOILER LES DIFFÉRENTES DIMENSIONS D'UNE BANQUE VRAIMENT PAS COMME LES AUTRES

nstrument majeur de la politique de la solidarité en Europe, la Banque de Développement du Conseil de l'Europe (CEB) est une banque multilatérale de développement à vocation exclusivement sociale, la rendant ainsi unique en son genre.

Fondée en 1956 au lendemain des bouleversements politiques après la Seconde Guerre mondiale, la CEB promeut activement la cohésion sociale et renforce l'intégration sociale en Europe, au travers de trois lignes d'actions :
_ la croissance durable et inclusive,
_ l'intégration des réfugiés, des personnes déplacées et des migrants,
_ le développement de mesures en faveur du climat.

Documents phares de sa communication, la CEB a fait appel à l'agence pour la conception de ses rapports annuels qui, disponibles en français et en anglais, sont constitués de 4 publications : le Rapport du Gouverneur, le Rapport financier, le Rapport sur la Responsabilité Sociale d'Entreprise et le Rapport Donateurs.  

Majeure-2.jpg

Concept graphique

Traités comme des parties d'un même ensemble qui illustrent le travail de toute une année, nous avons choisi de mettre en place un code et un vocabulaire graphiques communs qui structurent l'univers de ces publications.

Le fort ancrage de la CEB sur le terrain, intervenant sur différentes échelles, au niveau européen mais aussi et surtout au niveau local, nous a inspiré la création d'une trame cartographique, qui évoque abstraitement un territoire sans toutefois et volontairement se rapporter à un lieu précis.

Majeure-3.jpg

À la manière d'un reportage, cette trame qui file le long des couvertures et des pages est travaillée en composition avec une iconographie qui met en valeur l'humain et les valeurs sociales inscrites au cœur des missions de cette banque pas comme les autres, qu'elles soient liées aux flux migratoires ou à la promotion d'une croissance durable et inclusive.

Des visages et des sourires, des gens, l'espoir et l'optimisme reflètent l'impact social et réel du travail de la CEB. Les photographies et l'introduction de typographies manuscrites racontent une histoire de solidarité européenne, au-delà du financier, mais d'un point de vue humain.

Ces publications sont disponibles sur le mini-site spécifiquement dédié : ici.

– CEB /// Rapports annuels 2017 –

Comment

Comment

COUP DE CŒUR DU DIRECTEUR DE CRÉATION

LUC-145.jpg

  COUP DE CŒUR DU DIRECTEUR DE CRÉATION

Qui se rendait à Marrakech, visitait le magnifique jardin Majorelle et son emblématique maison bleue, avec le secret espoir — et beaucoup de patience ! — de réaliser quelques beaux clichés de cette succession de tableaux bleus et verts, sans la présence dans l'image des très nombreux touristes.

Qui s'y rend aujourd'hui, fera quelques pas de plus pour découvrir sur le même trottoir le tout nouveau musée Yves Saint-Laurent inauguré il y a quelques mois et qui, curieusement, ne connait pas la même affluence, ce dont on ne peut que se réjouir. 

Une nouvelle institution qui se dévoile par son architecture toute de briques vêtue, de courbes parfaitement maitrisées et de façades de briques en saillies imaginée par les architectes du studio KO, comme de la dentelle ou un motif qui rappelle la trame des tissus. 
 

LUC-145-photos.jpg

Les plantes luxuriantes et odorantes choisies avec soin soulignent de vert et d'ombres végétales les lignes de cette grande maison moderne, assemblage de cubes ocres et d'espaces ouverts, dont un café assez intime avec sa terrasse et son bassin habillé de carreaux en zellige vert d'eau.

On franchit en silence le très beau patio circulaire que seule la signature YSL vient meubler, avant de découvrir les salles des expositions (temporaire et permanente), aux surfaces lisses comme la doublure d'une vêtement, et magnifiquement scénographiées par Christophe Martin. 

On pénètre dans l'univers d'YSL comme dans un écrin et chaque nouveau pas (feutré) réserve ébahissement, plaisir et émotion. Les photos étant interdites, l'œil se régale car il n'est plus perturbé par les sempiternels écrans de smartphone et autres iPad qu'il faudrait bannir de tous les musées ! On ne porte que plus d'intérêt à la collection, aux images et aux accessoires présentées, comme pour mieux les graver dans ses souvenirs sans l'aide de la mémoire d'une carte SD ou d'un smartphone.

Studio_KO_Museum_Yves_Saint_Laurent_-Marrakech_3-1080x1483.jpg

Ce musée est une merveille, une délicieuse et silencieuse plongée dans l’univers de ce créateur de génie qui bouscula la mode avec un trait de crayon unique et intemporel, pour qui se risquerait à dater ses robes qui ont traversées plusieurs décennies et raisonnent de défilés en photo de stars, parmi les égéries et célébrités qui se sont prêtées à sublimer le travail du grand couturier. Catherine Deneuve est l’une d’elle et trouve naturellement toute sa place dans cette rétrospective mise en scène avec un gigantesque portrait très coloré.

Screen-Shot.jpg

Cinquante modèles articulés autour des thèmes chers à Yves Saint Laurent (le « Masculin-Féminin », « le Noir », « l’Afrique et le Maroc », « les voyages imaginaires », « les jardins », « l’art ») proposent une lecture originale de l’œuvre du couturier à travers des modèles rarement présentés au public. Une rotation régulière est prévue pour en assurer la meilleure conservation possible, mais aussi pour renouveler constamment l’exposition.

fashion-morocco-ysl_0.jpg
1516255255877.jpg

Marrakech tient une place toute particulière dans la vie d’Yves Saint Laurent (1936-2008). "Quand Yves a découvert Marrakech en 1966, il a tellement été touché par ce lieu qu’il a décidé d’acheter une maison et d’y venir régulièrement — confiait le regretté Pierre Bergé — Il paraît donc parfaitement naturel, cinquante ans plus tard, d’y construire un musée dédié à son œuvre, qui a tellement été inspirée par ce pays. »

Un magnifique musée, dans le prolongement d’un célèbre jardin propriété de la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent, auxquels font face quelques boutiques de design marocain qui changent des souks de la Medina, toujours aussi accueillants et baignés d’une ombre bienvenue. 

Quand on sait que la collection de la Fondation compte quelques 5 000 vêtements et 15 000 accessoires, on peut revenir chaque année et encore pour longtemps ! Comme on revient à Marrakech toujours avec le même plaisir. 

Comment

Comment

LES JOURNÉES DE L'INNOVATION EN BIOLOGIE

LUC-144-JIB.gif

 POUR LEUR 62e ÉDITION, LES JIB SE TRANSFORMENT ET DEVIENNENT LES "JOURNÉES DE L'INNOVATION EN BIOLOGIE". UN MÊME ACRONYME AVEC UN NOUVEAU NOM ET UNE NOUVELLE IDENTITÉ VISUELLE POUR LE RENDEZ-VOUS ANNUEL INCONTOURNABLE DE TOUS LES ACTEURS DE LA BIOLOGIE MÉDICALE.

"Le monde de la santé change. Les innovations scientifiques, technologiques et organisationnelles arrivent sans cesse plus nombreuses. Les nouvelles JIB sont l'occasion de, non seulement, accompagner ce mouvement mais, d'abord et avant tout, le lieu et l'espace où construire ce nouveau monde de la santé." François Blanchecotte, Président des JIB. 

Ainsi, les 18 et 19 octobre prochains à l'espace Grande Arche de la Défense, les professionnels de santé d'aujourd'hui et de demain, les industriels, les chercheurs et les start-upeurs pourront découvrir le nouveau format des JIB, résolument tourné vers demain. Mbr

Ces deux jours seront placés sous le signe de la découverte, de la réflexion, des rencontres et du futur, pour parler des mutations du secteur et des innovations qui transforment les usages des professionnels en profondeur et impactent l'approche patient : biologie moléculaire, l'intelligence artificielle, deep learning, automatisation…

L'identité visuelle
Dans le cadre du renouvellement des JIB, nous avons eu le plaisir de concevoir une identité évolutive, agile et plurielle.

Les caractères typographiques du logotype – constitués de son acronyme, de son nom en toutes lettres et de son millésime – sont d'une géométrie simple mais rigoureuse, aux formes harmonieuses et régulières, stables et équilibrées. Les points suscrits symbolisent quant à eux l'atome et la molécule, rappelant le domaine de la biologie médicale.

Composé de 3 couleurs fortes et contrastées, le logotype a été imaginé pour évoluer et s'adapter au fil des différentes éditions. Il est accompagné d'une composition d'illustrations abstraites et/ou figuratives dans sa mise en scène qui représentent les éléments du secteur dans sa globalité, ainsi que les différentes thématiques d'innovations scientifiques, du data ou encore humaines : ADN, génétique, chimie, cellule, code binaire, liaisons chimiques…

Ce système graphique peut ainsi être décliné à loisir afin de créer un système de "collection" d'année en année, tout en garantissant l'homogénéité et les fondements de son identité visuelle.

Les supports déclinés :
_ Une affiche
_ Des bannières
_ Un communiqué
_ La newsletter
_ Le PowerPoint
_ L'habillage de ses réseaux sociaux
_ Le design web (en cours)

– JIB /// Les Journées de l'innovation en biologie /// 18 et 19 octobre 2018, La Défense /// Identité visuelle –

Comment

Comment

LE PAPIER, NOUVEL OBJET DE DÉSIR

LUC-143-gfsmith-600.jpg

IMPRIMER MOINS MAIS MIEUX.
UN NOUVEAU CREDO QUE LES FABRICANTS DE PAPIERS ONT BIEN COMPRIS. ET LORSQU'ILS FONT LA PROMOTION DE LEURS NOUVEAUX PAPIERS, LES TRADITIONNELS CATALOGUES DEVIENNENT DES OUVRAGES HAUTE COUTURE ; LES LANCEMENTS, DE VÉRITABLES ÉVÉNEMENTS CULTURELS ET ARTISTIQUES.

 

 Adoptant les codes du luxe, les fabricants de papiers tels que l’italien Fedrigoni, l’anglais G . F Smith ou le géant français du papier Arjowiggins – pour ne citer qu’eux – réinventent l’expérience et la relation avec le papier, démultipliant ses champs de possibilité et d’utilisation, pour clamer le beau au profit de l’idéal de communication.

Cultivant l’exception, l’intensité, la créativité et l’hédonisme avec une approche émotionnelle et sensorielle nouvelle du papier, tous les sens sont activés. Le papier acquiert une valeur hautement désirable.

LES « ESSENTIALS, INFINITE POSSIBILITIES » DE FEDRIGONI

 Les "Essentials, Infinite Possibilities" est un coffret composé de 8 livrets spécialisés – Identité, Emballage, Édition, Adhésif, Reliure, Sac, Numérique et Ecologique – qui permet de faciliter la recherche du papier parfait pour chaque projet, dans tous les champs de fabrication print. 

"Chaque projet est une opportunité d’explorer de nouveaux territoires. Loin de penser que tout est inventé, nous croyons que l’imagination est un espace de possibilités infinies qui mérite d’être conquis." Communiqué de Fedrigoni, 4 septembre 2017

Le lancement du coffret a fait l’objet d’une grande tournée de plusieurs dates l’été dernier en Espagne et au Portugal, investissant musées et centres de culture et d’arts pour créer l’événement, donnant lieu à une exposition artistique, une soirée cocktail, concert de piano et danse contemporaine.

LA NOUVELLE COLLECTION « DIGITALE » D’ARJOWIGGINS

La technologie numérique gagne en force dans le monde de l’impression, qui permet de réaliser des impressions personnalisées rapidement. Avec un standard propre, Arjowiggins propose une gamme spéciale de papiers pour l’impression numérique, avec de nouvelles tailles, couleurs, textures et finitions possibles, présentée dans un catalogue qui tient davantage du livre d’objets et qui attire les aficionados du bel objet et du papier.

Le livre peut être ouvert indistinctement des deux côtés, différencié par la couleur des bords extérieurs des pages.

Du côté argent, sont présentés les papiers pour l’impression numérique à toner sec. Côté or, ceux pour l’impression à toner liquide.

L’« ACADEMY OF CERTIFIED PRINTERS » D’ARJOWIGGINS

En véritables partenaires clé de la communauté graphique, les imprimeurs possèdent un savoir-faire essentiel sur la manière dont le design, le papier et la technique d’impression se rejoignent dans un imprimé. 

Arjowiggins a décidé de certifier les meilleurs dans le cadre d’un concours académique international pour lequel chaque imprimeur participant doit exécuter 4 techniques d’impressions différentes – offset, sérigraphie, dorure à chaud et gauffrage – sur une large sélection de papiers aux couleurs, textures et finitions différentes de la gamme Arjowiggins.

À cette occasion, un magnifique coffret conçu comme une boîte à outils leur a été remis pour la bonne réalisation de leur travail.

L’« EXTRACT » DE G . F SMITH

En association avec CupCycling, une entreprise anglaise de recyclage de gobelets en papier, G . F Smith a lancé un nouveau papier, issu de la revalorisation des gobelets : l’« Extract ». 

Disponible en 10 couleurs, une feuille de 380g contient au moins 5 tasses recyclées. La gamme Extract peut également être fabriquée à partir de récupération d’assiettes en papier ou de cartons en papier.

Pour accompagner le lancement de sa gamme, G . F Smith a imaginé une installation artistique et redécoré les vitrines de son espace d’exposition à Londres, invitant à l’occasion d’une soirée, 5 créateurs pour débattre du gaspillage et de sa revalorisation créative.

– Le papier, nouvel objet de désir /// Fedrigoni /// Arjowiggins /// G . F Smith /// Aficionados du papier –

Comment

Comment

GRAND PARIS AMÉNAGEMENT

img_majeure.jpg

"DE NOUVELLES LIGNES DE FORCE AU SERVICE D'UN OPÉRATEUR AUI REDESSINE LE PAYSAGE URBAIN."

Un opérateur à la hauteur des enjeux de l'Île-de-France

Premier aménageur urbain d'Île-de-France, Grand Paris Aménagement est un établissement public, opérateur foncier et aménageur urbain qui intervient à l'échelle de toute la région. Il accompagne depuis plus de 55 ans les collectivités dans la réalisation de leurs projets urbains, de l'étude à la conception et à l'exécution. La diversité de son intervention, tout comme la pluralité de ses modes d'intervention font de Grand Paris Aménagement un opérateur singulier.

img1.jpg

Dans une année 2017 marquée par la fusion avec l'EPA de la Plaine de France, la fédération avec l'EPA Orly-Rungis Seine-Amont, la création de la Société Publique locale d'Aménagement d'intérêt national (SPLA-IN) « Porte sud du Grand Paris », et par un record de son niveau de production pour sa 4e année consécutive, nous sommes heureux d'avoir accompagné Grand Paris Aménagement dans la création de son rapport d'activité, support pivot de sa communication institutionnelle dont l'objectif était de retracer ses moments forts, raconter l'histoire d'une refonte réussie, mais aussi de présenter la vie de l'établissement, la richesse de ses opérations, ainsi que ses axes stratégiques.

img2.jpg

Design graphique

Dans le prolongement des fondamentaux de sa charte graphique constitués de lignes construites en « low poly », offrant un effet de relief en associant des polygones et en jouant avec les nuances de couleurs, nous avons pris le parti de les étirer et de les étendre à l'ensemble de la maquette pour transformer de manière agile et responsive chaque double-page du rapport.

Par un véritable exercice de spatialisation, ces lignes étirées sur plusieurs doubles-pages deviennent une timeline dynamique, sur laquelle les faits marquants de l'année prennent forme.

img3.jpg

En structure interne, elles deviennent les lignes de force qui mettent en scène la grille de toute la mise en page. Chaque page est ainsi construite différemment, mais dans le cadre d'une composition structurée qui rappelle les conceptualisations topographiques sur lesquelles viennent s'intégrer les planifications futures.

Des lignes architecturales et urbaines assumées qui apportent des cadrages différents, devenant tantôt comme sur la découpe d'une couverture avec rabat en 3 volets, des petites fenêtres qui laissent deviner un projet à venir, tantôt un point de focus qui met en perspective un projet en son entier.

img4.jpg

Un accompagnement sur mesure

Premier rapport d'activité sorti de nos « ateliers » cette année, nous connaissions dès le brief cet ambitieux challenge d'une sortie « mi-mars » et avions mobilisé nos équipes dans ce sens. Mais quelle ne fut pas notre surprise de découvrir l'engagement de notre (tout nouveau) client autour de cet enjeu, dans le cadre d'échanges d'une rare fluidité et d'une grande réactivité de part et d'autre qui racontent en substance que le projet idéal existe bel et bien et qu'il n'a rien d'utopique ! La dead line fut non seulement maitrisée et ni le design ni la qualité de l'éditorial n'ont eu à en souffrir.

Diffusé dans sa version imprimée à près de 4 000 exemplaires, ce bel outil de communication est destiné à vivre plusieurs mois grâce à un dispositif digital imaginé bien en amont et qui permettra de communiquer chaque mois autour d'un sujet en particulier.

– Grand Paris Aménagement /// Rapport d'activité 2017 /// Conception graphique –

Comment

Comment

AD AGE

Majeure1.jpg

"LES CHOSES BOUGENT DE PLUS EN VITE, TOUS LES JOURS.

LES PROBLÉMATIQUES DE COMMUNICATION AUSSI.

"ADVERTISING AGE" DEVIENT "AD AGE".

AFFICHANT LA FIN DE L'ÂGE D'OR DE LA PUBLICITÉ, AU PROFIT DE CELUI DE L'ANNONCE."

 

Équivalent de notre "Stratégies" ou d'un "INfluencia" en France, l'ancien magazine bimensuel américain spécialisé dans la publicité "Advertising Age" est devenu "Ad Age", une marque médiatique mondiale multi-plateforme avec une stratégie éditoriale online accrue, axée sur la créativité, l'analyse des datas, les personnalités et les influenceurs, la culture, l'innovation et la prospective. 

Ad Age n'est pas seulement un magazine et ni vraiment un site web bien que celui-ci soit fort bien fait ! Ad Age est l'expression d'une idée qui surgit sur un podcast, une vidéo, une story… quelque soit le médium. 

Parce que l'information est devenue une annonce agile et protéiforme, responsive et adaptative, un contenu ciblé "prêt à digérer".

Majeure2.jpg

L'identité de marque : un retour au source

Et paradoxalement, c'est en se replongeant dans son ADN et son patrimoine de marque que la marque a su retrouver les indices éditoriaux et graphiques pour épouser la modernité et se projeter dans l'avenir. 

Le changement de nom est apparu comme une évidence, en totale adéquation avec la nouvelle stratégie de marque, mais surtout en correspondance avec la langue vernaculaire, "Advertising Age" étant devenu plus souvent connu sous son petit nom d'Ad Age, par les initiés. 

Le logotype lui-même, exclusivement typographique, puise ses sources dans son passé, reprenant les lettrages conçus en 1930 par Tobias Frere-Jones. Vieux de près de 90 ans, ces caractères sans empattements sont minimalistes, parfaites pour une visibilité online. La petite pointe du "G" lui donne une impulsion, une énergie, un je-ne-sais quoi "dans le vent".

Majeure3.jpg

Une identité full responsive

Aussi agile que le contenu qu'il signe, le logotype s'adapte, conçu en différentes versions : compacté, en mode vertical, en adossement d'un thème majeur, d'un thème mineur, d'un événement, d'une marque fille… 

Majeure4.jpg

Afin de classer, de ranger des contenus qui bougent vite, des nouvelles qui se bousculent mais aussi de redonner à chaque fois un nouveau souffle à chaque annonce, un système de couleurs vives en bayadère soutient l'architecture de marque et la grille d'information.

Majeure5.jpg

Notre avis

Cette refonte intégrale est plutôt réussie, résolument contemporaine, sonnant le glas d'une communication à la "mad men". 

– Ad Age /// Design de marque /// Refonte de l'identité de marque –

Comment

Comment

Le Carnet Rouge by Luciole

carnet-rouge-luciole-gif-new-titre.gif

"QUI POSSÈDE UN CRAYON ET DU PAPIER A LE POUVOIR DE TRANSFORMER LE MONDE"

Tout bon esprit créatif exige d’organiser ses idées rapidement, de noter, de crayonner, de coucher des mots, dessins et autres croquis pour nourrir la réflexion et faire éclore les grands lignes et les pensées les plus pertinentes qui seront l’essence, demain, d’un projet plus abouti. 

Quand l’idée est murie, sa mise en musique n’en est que plus efficace ! 

En designers passionnés, nous imaginons et esquissons sans entraves ni limites, les premières lignes et les contours de ces idées créatives qui demain se traduiront sous la forme d’un logotype, d’une identité, d’un visuel de campagne ou tout autre support de communication. 

Même en digital, la maquette d’un site s’exprime souvent en lignes et en mots, avant de prendre forme sur nos écrans… 

Pour partager ce plaisir de fixer chaque jour les idées et perpétrer ce bon usage créatif, nous avons conçu un carnet, mais pas n’importe lequel : il est rouge et exclusivement rouge !

Luciole-carnet-rouge1.jpg

LE CARNET ROUGE

À l'image de l'agence, il trouve toute sa place à côté de son grand frère le Book*, y faisant par ailleurs écho par le papier de sa couverture — un Plike rouge — et son vernis UV sérigraphique qui accueille les reflets de lumière afin de rendre le texte transparent très lisible.

Luciole-carnet-rouge2.jpg

Dans un papier Pop'Set Pivoine, les pages intérieures sont d'un rouge intense teinté dans la masse ; un papier offset recyclé destiné à accueillir l’encre noire d’un stylo ou d’une plume, voire la mine d’un crayon papier soigneusement taillé.

Confectionné avec le plus grand soin, il adopte une finition haute couture avec —justement — une élégante couture Singer qui tire son nom de ces machines à coudre fixées sur une table de bois et son piètement en fonte et qui aujourd’hui qualifie en impression cette reliure cousue. 

Luciole-carnet-rouge3.jpg

Dernier détail et non des moindres : une fine bague de papier translucide vient cercler ce carnet unique qui n’attend qu’à figurer en bonne place sur le bureau ou dans le sac de ceux qui comme nous, n’ont pas totalement succombé à la digitalisation jusqu’au bout des doigts.  

Un carnet rouge Luciole. Parfait pour fixer vos plus belles idées — ou souvent les plus simples — qui contribueront à nourrir vos projets de demain !

– Luciole /// Le Carnet Rouge –

Comment

Comment

LUFTHANSA

News139-Majeure.jpg

À L'OCCASION DU 100e ANNIVERSAIRE DE SA "GRUE", CE BEL OISEAU QUI CONSISTE SON LOGO HISTORIQUE, LUFTHANSA DÉVOILE UNE NOUVELLE IDENTITÉ VISUELLE TOUTE DE BLEU VÊTUE.

Avec de minimalistes retouches quasiment imperceptibles à l'œil nu pour qui n'y prêterait pas attention, Lufthansa s'est offert une nouvelle identité visuelle, plus élégante et contemporaine, dans le prolongement de son histoire et de son patrimoine de marque.

Car en matière de design de marque, la refonte n'implique pas de forcément réinventer son identité, mais le plus souvent de valoriser les éléments visuels qui constituent son imaginaire, son univers et son ADN de marque, avec pour d'objectif de lui offrir davantage d'impact, de l'adapter aux évolutions du marché ou pour ce qui concerne Lufthansa, de la rendre plus actuelle afin de « répondre aux besoins des clients qui ont changé » et d'adapter l'identité à l'ère numérique. 

Par exemple, l'écartement entre les plumes a augmenté afin que le contour de ce grand oiseau ressorte mieux sur des petits écrans.

News139-image1.jpg

LA GRUE
Conçue en 1918 par le graphiste Otto Firle, la grue est un grand échassier migrateur emblématique de longues distances dans le ciel, et symbole historique de la compagnie aérienne allemande. Redessinée à plusieurs reprises, elle s'installe aujourd'hui dans un anneau plus fin, l'amenant au premier plan et lui offrant davantage d'espace. Plus mince, la grue gagne en légèreté, dynamisme et élégance.

News139-Image2.jpg

LE LOGOTYPE [« WORD MARK"]
Toujours aussi affirmées, les lettres du logotype ont été affinées, offrant plus de clarté et d'impact à la lecture. Sa typographie est plus "helvétique" et plus universelle. Son bleu plus foncé gagne en profondeur et en lisibilité, quand le jaune et la grue s'affranchissent du logotype.

News139-Image3.jpg

LE BLEU ET (FEU) LE JAUNE
Avec son logo rebaptisé LufthansaBlue dans le cadre de sa dernière campagne sur Twitter, la nouvelle identité visuelle garde sa combinaison de couleurs bleu et jaune, en offrant toutefois une prédominance certaine pour le bleu, le jaune étant dorénavant relégué comme une couleur complémentaire au bleu principal.

Exit le rond jaune qui caractérisait le précédent logo, ce qui enflamme gentiment les internautes sur les réseaux sociaux, même s'il reste présent par petites touches dans les avions, sur les uniformes ou en signalétique aéroportuaire.

ANACHRONISME
Dans le cadre de lancement de sa nouvelle identité, la compagnie a présenté une carte d'embarquement toute jaune. Curieuse approche quand aujourd'hui l'écran de nos smartphones a pris le dessus sur ce « long ticket » lié à une autre époque des voyages en avion…

News139-Image4.jpg

– Lufthansa /// Nouvelle identité visuelle /// Design de marque –

Comment

Comment

RA 2017

Après des vendanges sous le soleil (quel soleil ? ;) d’un rare dynamisme et qui ont mobilisés tous nos talents de défricheurs de beaux domaines, nous surveillons chaque jour les rapports d’activité 2017 de nos clients dont la vinification courra au printemps et jusqu’au premiers jours de l’été pour les cuvées qui demandent une fermentation un peu plus longue !

Tout n’est qu’affaire de patience et de « tour de main », avec l’analyse régulière de prélèvements qualitatifs afin de nous assurer que le résultat sera à la hauteur des attentes de nos prestigieux clients qui nous confient — et c’est là un choix très pertinent ! — la vinification de leur « RA », de la récolte de leurs contenus jusqu’à la mise en bouteilles et la présentation de leur sublime écrin à public averti. 

Le millésime 2017 sera très beau, avec quelques crus inconditionnels que nous choyons depuis plusieurs années et dont nous avons acquis au fil des années un certaine expérience, et de nouveaux domaines qui cette année nous ont fait l’honneur de nous confier leur précieux nectar.  

Petit tour de nos chais à taille humaine au sein desquels nous bichonnons depuis 28 ans nos clients et assurons la production de quelques uns de leurs meilleurs cuvées. Que nous réserve cette production annuelle ?

News138-Photo-1.jpg

Votre rapport ne figure pas encore dans nos caves ? Mais il n’est pas trop tard !

Si vos textes sont sagement entreposés dans vos chais, nous serons heureux de travailler sur les millésimes 2017 dès à présent, ou d’étudier avec vous l’assemblage de votre prochaine cuvée 2018 ! 

Produire un grand cru dès cette année est dans nos cordes : tout est question de terroir et du soin que vous portez à vos vignes : nous gérons avec vous les vendanges, la vinification, l’assemblage et la mise en bouteilles !

Comment

Comment

Bioline by INVIVO

Après des vendanges sous le soleil (quel soleil ? ;) d’un rare dynamisme et qui ont mobilisés tous nos talents de défricheurs de beaux domaines, nous surveillons chaque jour les rapports d’activité 2017 de nos clients dont la vinification courra au printemps et jusqu’au premiers jours de l’été pour les cuvées qui demandent une fermentation un peu plus longue !

Tout n’est qu’affaire de patience et de « tour de main », avec l’analyse régulière de prélèvements qualitatifs afin de nous assurer que le résultat sera à la hauteur des attentes de nos prestigieux clients qui nous confient — et c’est là un choix très pertinent ! — la vinification de leur « RA », de la récolte de leurs contenus jusqu’à la mise en bouteilles et la présentation de leur sublime écrin à public averti. 

Le millésime 2017 sera très beau, avec quelques crus inconditionnels que nous choyons depuis plusieurs années et dont nous avons acquis au fil des années un certaine expérience, et de nouveaux domaines qui cette année nous ont fait l’honneur de nous confier leur précieux nectar.  

Petit tour de nos chais à taille humaine au sein desquels nous bichonnons depuis 28 ans nos clients et assurons la production de quelques uns de leurs meilleurs cuvées. Que nous réserve cette production annuelle ?

 

photo 1.jpg

Pour l’annonce de la nouvelle marque qui préfigure l’avenir des agricultures performantes et de haute précision, intégrant les métiers actuels mais aussi futurs d’InVivo, nous avons eu le plaisir de réaliser son premier film corporate, avec pour objectif de faire découvrir toute la richesse de ses activités, soit une présence active à toutes les étapes de l’activité agricole, en apportant à chacune, expertise, technologie et innovation. 

Intégralement réalisé en motion design, ce film de 2 minutes est destiné à un public international, avec une modification aisée des mots clés et l’enregistrement en studio d’une voix off dans différentes langues, selon un script écrit en français et calé sur l’animation originale. Une approche qui permet de parler « en images » à différents publics et qui offre une grande souplesse dans le cadre de mises à jours ultérieures. 

« La création de la société Bioline by InVivo marque notre volonté d’accompagner la transformation de l’agriculture en nous positionnant sur l’ensemble de la chaîne de valeur agricole. Bioline by InVivo est la ligne conductrice qui connecte le consommateur à l’agriculteur. » Laurent Martel, Directeur du pôle Agriculture du groupe InVivo.

photo 2.jpg

Du silo à la fourchette du consommateur, nous avons choisi de raconter grâce à des pictogrammes narratifs, le cheminement de Bioline by InVivo dans le circuit agricole, suivant une ligne qui symbolise et fait le lien. Car c’est bien de cela qu’il s’agit, du lien entre tous les acteurs, celui qui rapproche agriculture et consommateur.

Composé du mot grec « Bios » qui signifie la « vie », et de « line » qui exprime la chaîne de valeur, « Bioline by InVivo » représente la ligne conductrice qui connecte tous les métiers du secteur, couvrant la totalité des maillons de la filière végétale.    

Concept éditorial et design… by Luciole !

– Bioline by InVivo /// Film corporate /// Annonce de la marque /// Présentation des activités /// Vidéo motion design –

photo 4.jpg

Comment

Comment

Les carrefours HEC

Luciole_Carrefours-HEC_identite.gif

 2 JOURS, 97 GRANDES ENTREPRISES, 65 START-UPS ET PRÈS DE 3000 ÉTUDIANTS.

La semaine dernière s'est tenue l'une des grand-messes françaises de l'emploi, les Carrefours HEC, qui est le rendez-vous annuel incontournable depuis 1985 pour les grands employeurs qui viennent chercher avant la sortie de l'École-même, les têtes bien faites et les futurs talents qui façonneront les entreprises et l'économie de demain. Mais pas n'importe lesquels, les étudiants HEC.

De très grands noms se sont naturellement réunis pour une école de renom, composés des fleurons de l'industrie, des cabinets de conseils internationaux, des compagnies multinationales ;  de nombreuses start-ups aussi, peut-être de futures "licornes" qui réinventent déjà les codes de la société de service… mais aussi pour la première fois, des grandes institutions publiques, venues témoigner de la richesse des carrières proposées par l'État, dans les secteurs de la diplomatie économique ou encore de la finance. 

À cette occasion, nous avons eu le plaisir d'accompagner les étudiants en charge des Carrefours HEC pour leur proposer une identité graphique spécifique à cet événement riche en promesses et en opportunités.

Avant tout lieu d'échanges et d'unions — car c'est bien de cela qu'il s'agit lorsque des collaborations se scellent à l'issue des rendez-vous et des entretiens —, l'identité visuelle repose sur un jeu de trames dynamiques qui évoquent la rencontre et les échanges. Au carrefour des deux motifs, les filets se trouvent et s'assemblent à l'image des étudiants HEC et de leurs potentiels futurs employeurs.

Les couleurs ont été choisies pour jouer avec les contrastes entre le sérieux du monde professionnel et le dynamisme des étudiants, les futures forces vives.

Des supports ?
_ Un épais catalogue pensé comme une bible
_ Deux guides "grandes entreprises" et "start-ups"
_ Quatre invitations
_ Une affiche

De la richesse de ces échanges et de cette première collaboration réussie avec HEC, nous serons heureux de prolonger celle-ci en 2019 si le futur bureau des Carrefours HEC nous apporte sa confiance, avec une intervention plus en amont afin d’inscrire cette communication dans toutes ses dimensions, print, digitale et événementielle. 

– HEC Paris /// Les Carrefours HEC 2018 /// Conception graphique –

Comment

Comment

Vœux 2018

Photo-Majeur.jpg
 

À CHACUN SES VŒUX !

S'il est d'usage de présenter ses souhaits pour démarrer une nouvelle année sous les meilleurs auspices, les vœux sont aussi l'occasion de créer un support de communication exceptionnel pour annoncer une bonne nouvelle, affirmer une mission, exprimer sa créativité, joindre l'utile à l'agréable ou tout simplement pour garder le contact.

Qu'elle soit conçue comme un bel objet imprimé ou en format animé pour une plus large diffusion, la carte de vœux véhicule aussi une impression et des valeurs en images et peu de mots pour raconter l'institution « autrement », en typo, en couleurs et en émotion.

NEWSphoto10.jpg
NEWSphoto.jpg

ASSEMBLÉE DES COMMUNAUTÉS DE FRANCE

Brief : une carte qui donne le ton de l’année : « 2018 : Objectif cohésion ».
Création : un visuel qui joue avec l’identité graphique de l’institution, transformant l’hémicycle du logo en mouvement circulaire qui exprime la cohésion et laisse paraitre la forme d'un objectif.
Support : une carte imprimée, 1 volet, format carré 160 x 160 mm, un Pantone métallique.

Photo 3.jpg
NEWSphoto11.jpg

BONDY HABITAT

Brief : affirmer les valeurs de proximité et de mixité sociale malgré un contexte politique difficile de l'habitat.
Création : une illustration qui exprime la gaieté et l’humain au cœur des logements sociaux.
Support : une carte imprimée, 2 volets, format fermé carré 150 x 150 mm.

NEWSphoto12.jpg
NEWSphoto3.jpg

FAFIEC

Brief : profiter des vœux pour transmettre les nouvelles lignes directes de ses collaborateurs.
Création : pensé comme un bel objet "porte-carte" à conserver précieusement, le message se dévoile progressivement grâce à un jeu de découpe de type "moucharabieh" sur couverture.
Supports :
_ une carte imprimée, 3 volets, format fermé A5, un Pantone fluo et un Pantone métallique, découpe ornementale sur couverture et découpe sur volet intérieur pour insertion de carte de visite ;
_ une image fixe en signature d’e-mail.

NEWSphoto4.jpg
NEWSphoto13.jpg

GRAND PARIS AMÉNAGEMENT

Brief : sublimer la charte institutionnelle avec un parti pris très créatif.
Création : une réinterprétation créative de l'identité visuelle de l'opérateur en impulsant une dynamique aux lignes de force qui rythment et structurent le territoire et en réinventant le logotype – le temps des vœux – dont la circulation des lettres évoque le mouvement de la Seine qui traverse la région Ile-de-France.
Support :
_ une carte imprimée, 1 volet, format A5, sérigraphie Pantone métallique et blanc, vernis braille ;
une vidéo d’animation de 0.33 min : ici
_ un gabarit e-mail.

NEWSphoto14.jpg
NEWSphoto5.jpg

HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ

Brief : créer une illustration positive et optimiste, artistique et abstraite rappelant la composition d'un Klee ou d'un Kandinsky.
Création : une illustration inspirée de l'univers constructiviste et du Bauhaus, dont les figures géométriques forment les chiffres du millésime.
Support : une carte imprimée, 1 volet, format A5.

NEWSphoto6.jpg
NEWSphoto15.jpg

HDI GLOBAL

Brief : renouveler ses vœux dans le prolongement de ceux de 2017.
Création : Londres, Berlin, Paris, Sydney, Rome New York… une illustration qui fait le tour du monde pour exprimer un Groupe qui s'exprime à l'international.
Supports :
_ une carte imprimée, 1 volet, format carré 155 x 155, carton contrecollé, argent à chaud, Pantone rouge sur la tranche ;
une vidéo d’animation de 0.30 min : ici
_ un gabarit e-mail.

NEWSphoto16.jpg
NEWSphoto7.jpg

MUTUELLE AIR FRANCE

Brief : concevoir une jolie carte, telle une missive, pour marquer le coup et garder le contact.
Création : une illustration qui invite au voyage avec des étoiles pleins la tête.
Supports :
_ une carte imprimée, 2 volets, format fermé 100 x 210 mm, papier métallisé, vernis braille, sérigraphie deux couleurs, timbre personnalisé ;
_ une image fixe en signature d'e-mail.

NEWSphoto8.jpg
NEWSphoto17.jpg

NEXEM

Brief :célébrer son premier anniversaire.
Création : une conception très corporate qui joue avec la découverte du chiffre "1" du millésime 2018.
Supports :
_ une carte imprimée, 2 volets, format fermé A5, découpe sur couverture ;
_ une vidéo d’animation de 0.38 min : ici
_ un gabarit e-mail.

NEWSphoto18.jpg
NEWSphoto9.jpg

UNION SOCIALE POUR L'HABITAT

Brief : affirmer un droit au logement que l'Union défend avec force et énergie.
Création : une illustration aux lignes épurées qui accompagne en finesse la prise de position forte de l'Union.
Supports :
_ une carte imprimée, 3 volets, format fermé 210 x 100 mm, sérigraphie 2 couleurs sur papier bleu teinté dans la masse ;
_ une vidéo d’animation de 0.22 min : ici
_ une image fixe en signature d'e-mail.

PAREX

Brief : annoncer la nouvelle identité visuelle du Groupe et des résultats records.
Création : une animation très graphique, jouant avec les éléments de la nouvelle identité graphique.
Supports :
_ une carte imprimée, 2 volets, format fermé A5, découpe sur couverture ;
_ une vidéo d’animation de 0.46 min
_ un gabarit e-mail.

– Vœux 2018 /// Concept graphique /// Développement et fabrication –

Comment

Comment

Campus 2022

Campus-2022_titre.jpg

" BAPTISÉ "CAMPUS 2022", CE PROJET N'EST PAS SEULEMENT UN DÉFI ARCHITECTURAL : C'EST UNE REFONDATION."

Quand Sciences Po investit les murs de l'Artillerie, au-delà du sens littéral, c'est aussi de manière plus allégorique qu'un site entier se redessinant à l'horizon 2022 se met en lumière le temps d'un événement, sous la puissance de son rouge.

Nouvelle pierre ajoutée à l'édifice d'un projet universitaire ambitieux, la semaine dernière a été marquée par l'annonce par Sciences Po du projet architectural lauréat pour la transformation du site historique de l'Artillerie, qui s'inscrit au cœur du projet "Campus 2022".

Appréciée pour avoir su concilier le respect du patrimoine et la capacité à répondre aux usages de ses acteurs (étudiants, chercheurs, professeurs, personnels administratifs et partenaires), l'équipe lauréate est portée par Sogelym Dixence, rassemblant autour de Jean-Michel Wilmotte, l'équipe Moreau-Kusunoki, l'agence Sasaki et Pierre Bortolussi. 

Futur campus d'envergure internationale en plein centre historique de Paris, ce nouvel espace de 14 000 m2 offrira de nouveaux lieux ouverts et innovants, conçus pour stimuler la créativité, confronter les idées et favoriser l'expérimentation.

Le concept scénographique

Noviciat dominicain sous l'Ancien Régime, musée d'armes puis site militaire au sortir de la Révolution française, "habiller" un site historique d'une telle splendeur à l'occasion d'une célébration inaugurale a été un véritable plaisir pour nous en tant que designers. 

Intervenant à un moment charnière entre un passé riche et un futur ambitieux, après de nombreuses concertations, nourries d'échanges dans le cadre d'un travail de co-création avec le client, nous avons choisi de mettre en valeur les murs d'un patrimoine historique dont les bâtiments laissés quasiment "dans leurs jus" deviendront très prochainement les murs du futur lieu de savoirs et d'effervescences créatives et intellectuelles. 


Qui découvre l'événement ne pourra manquer le sceau rouge de Sciences Po qui investit les lieux au sol et sur les signalétiques et panneaux en Dibond, posés à même le sol dans un esprit contemporain mais aussi brut que les murs qui les soutiennent.

Le sceau rouge se projette également en lumière sur les arches du cloître cour Sébastopol, en plein cœur du bâtiment et au centre duquel se dresse un grand chapiteau transparent, en plein air malgré l'hiver. Un véritable parti pris car nous tenions à ce que l'espace central de présentation et d'échanges puisse laisser découvrir la beauté et la vraie magie des lieux : un monument dominical, empli d'une histoire tumultueuse mais aussi d'une étonnante quiétude, au centre de Paris.

Avec ce nouvel espace, Sciences Po renforce son ancrage historique en plein cœur de de la cité et participe clairement à son rayonnement. 

Et Luciole confirme son savoir-faire en événementiel, lorsqu'il s'agit avant tout de « donner du sens » et d'offrir une expérience unique au public visé. L'émotion était réelle et nous ne pouvons qu'espérer que cette démarche singulière aura contribué au succès de cet évènement sur 3 jours.

– Sciences Po /// Campus 2022 /// L'Artillerie /// Annonce du projet architectural lauréat /// Design événementiel /// Scénographie /// Pilotage et coordination –

Comment

Comment

ULTRA VIOLET

img_majeure.jpg

 QU'IL SURPRENNE OU QU'IL LAISSE PERPLEXE, LE VIOLET ÉTONNE.

LA COULEUR DE L’ANNÉE 2018

Couleur excentrique, complexe et habituellement utilisée avec une très grande parcimonie, elle est pourtant décrétée la couleur de l’année 2018 par le très sérieux Pantone Color Institute, véritable référence mondiale dans l’univers de la couleur.
 

PAS N'IMPORTE QUEL VIOLET, MAIS DE L'ULTRA VIOLET

Baptisée "Ultra Violet" au nom de code "18-3838", cette couleur est mystérieuse, voire un peu mystique. Ce n'est donc pas un hasard si Pantone l'accompagne sur un fond de cosmos nébuleux. Cette couleur rappelle le ciel nocturne infini qui intrigue et inspire le désir de poursuivre un monde au-delà du nôtre.

UNE COULEUR PROFONDE ET OPTIMISTE

Longtemps couleur de l'anticonformisme et de l'énigme, ce pourpre provocant exprime l'originalité, l'ingéniosité et la pensée visionnaire. L'Ultra Violet est résolument tourné vers l'avenir.
Lorsque l'on sait que le Pantone Color Institute parcourt chaque année la planète à la recherche d'indices de tout horizon permettant de sentir non seulement les tendances mais aussi l'état d'esprit d'une époque pour élire la couleur de l'année, ce millésime laisse présager un monde finalement profondément optimiste, qui demande de l'inventivité et de l'imagination. 

ET DANS LA COM' ?

Bien que le violet soit une couleur complexe et plutôt difficile à manipuler en communication, au-delà d'un symbolisme mystique, il exprime également une certaine sophistication et une puissance spirituelle assez appréciées des secteurs des technologies, de la santé et de la finance.
Par ailleurs, l'anti-conformisme que le violet dégage n'est finalement pas sans rappeler le best-seller "La Vache Pourpre" de Seth Godin, génie marketing du 21e siècle, qui expliquait de manière disruptive comment rendre sa marque, ses produits et son entreprise vraiment remarquables, comme une vache pourpre parmi un troupeau de vaches ennuyeuses.

AVEC QUELLES COULEURS L'ULTRA VIOLET SE MARIE-T-IL ?

Voici de belles gammes chromatiques harmonieuses qui selon Pantone ne pourront que vous réussir. 

« BRUME POURPRE »
Une palette de nuances floues et enfumées qui inspire le calme.

1.jpg

« SPIRITUEUX »
Une palette de teintes similaires qui évoque la bonne humeur et l'exubérance.

2.jpg

« DRAMA QUEEN »
Une combinaison inhabituelle de couleurs saturées et de couleurs de terre riches et élégantes.

3.jpg

« INTRIGUE »
Une palette de bleus et de verts, combinée avec l'Ultra Violet et un métal argenté et un or pâle qui dégage une force tranquille.

4.jpg

« QUIÉTUDE »
Une palette subtile de nuances naturelles et organiques, douces et chaudes.

5.jpg

« COUCHER DU SOLEIL DU DÉSERT »
Une palette de nuances chaudes qui resplendit par un ciel du crépuscule.

7.jpg

« FANTASMES FLORAUX »
Une palette de pastels doux combinée à la profondeur de l'Ultra Violet qui évoque la floraison d'un jardin d'été.

6.jpg

– ULTRA VIOLET/// COULEUR DE L'ANNÉE 2018 –

Comment

Comment

Nous vous souhaitons....

MAJEUR_HD.jpg

Des magnifiques projets
De l'ambition et beaucoup d'audace
Des briefs totalement enthousiasmants
De fabuleuses rencontres
Des idées folles à partager
Des équipes pour les concrétiser
De la typo, de jolis mots et de belles photos
De la communication sans la moindre frustration
Du ON et du OFF
Des identités visuelles rayonnantes
De la joie et du plaisir à l'ouvrage
En somme, une année follement créative !
2018 comme vous en rêvez. 

De gauche à droite…
Aurélien, Graphiste DA (toujours la banane)
Justine, Chef de projet (toujours le sourire)
Arnaud, Directeur de production (et son flegme légendaire)
Isabelle, Graphiste DA (quand  la créa rayonne)
Mathilde, Directrice artistique (aime se sentir free)
Yara, Ingénieur multimédia (digitalement votre)
Aurélien, Maquettiste (et son téléphone à clapet)
Marc, Directeur de création (et heureux président)
Clarisse, Chef de projet (on est si bien à l’agence)
Camille, Assistante DA (amoureuse du papier)
Anne-Claire, Chef de projet junior (un concentré de bonne humeur)
Anne-Sophie, Assistante DA (la Bretagne ça vous gagne)
Céline, Planneur stratégique (toujours aussi miaou)
Nathalie, Graphiste (la plus grande des créas)
Stéphane, Maquettiste (23 ans de maison)
Chantal, Office manager (mais que ferions-nous sans Chantal ?)

sans oublier…
Stéphanie, Directrice de clientèle (et toute jeune maman !)
Joséphine, Business développement (qui ne lâche jamais !) )

Comment

1 Comment

Noël

MAJEUR.jpg

TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR NOËL ET QUE VOUS N'AVEZ JAMAIS OSÉ DEMANDER...

Ah, la bûche !
Non, la bûche n’est pas uniquement un dessert Picard ni le thème de prédilection des pâtissiers à l’approche des fêtes. Dans nos campagnes il y a fort fort longtemps, la bûche de Noël était parmi le bois coupé le plus gros morceau du tronc qu’on réservait pour Noël afin qu’il dure les trois jours de fêtes et qu'on appelait « Trefeu ou Tréfouet » (du latin tres foci, trois feux). Çà vous épate, cette culture qu’on étale chaque lundi non ?

La crèche provençal
On lui prête des origines italiennes bien avant qu’elle ne s’impose en Provence puis au pied du sapin. Mais restons pragmatique, au siècle du branding et des algorithmes, quand on commence à taper dans un moteur de recherche « Crèche p… », les provençaux peuvent allez se rhabillez sous les pinceaux talentueux des santoniers Fouques ou Carbonel, car notre ami Google propose spontanément : « Crèche Playmobil » (soupir). Laïcité oblige, la marque allemande ne prend aucun risque avec un descriptif parfaitement dans la norme : « Crèche décorée comprenant quatre personnages, quatre animaux (vache, âne, veau, mouton) et de nombreux accessoires (feu, lanterne, panier, cocotier, …). La lanterne s'illumine (Pile fournie) ». Chacun mettra dans Noël ce qui le touche et c’est bien là l’important.

Le lutin du Père-Noël
« Le lutin est une créature humanoïde nocturne de petite taille, issue au sens strict du folklore et des croyances populaires de certaines régions françaises comme le Berry, la Normandie et la Picardie ». Merci Wiki. Bon, en vrai, les lutins sont les collaborateurs de la société Père-Noël qui, comme Google et Amazon, joue l’optimisation fiscale en ayant installé son siège au Pôle Nord. D’après Alain Chabat, ils sont pas moins de 92 000 (soit 4 fois moins qu’Amazon) et sont le point de départ de sa belle et loufoque histoire de Noël. Et sinon, avez-vous déjà vu… le lutin du téléphone portable, toujours aussi drôle mais qui n’a rien à voir avec notre histoire ? « Mais je t’emmmm… ! », avec la voix du mêmeAlain Chabat.Maintenant, oui.

Les cadeaux ! Les cadeaux !
Selon une tradition amazonienne largement adoptée par les civilisations occidentales, les membres de la tribu « Prime » sont capable d’offrir des cadeaux en moins de 24h et sans se déplacer ! À défaut de bons plans, c’est sur le Bon Coin qu’on trouvera dès demain ceux que les autres n’ont pas appréciés… Mais notre plus beau cadeau chez Luciole, ce sont nos clients qui nous l’offrent, par la confiance qu’ils nous témoignent. Ça fait totalement fayot dit comme çà, mais on l’assume, car c’est vrai !

Le chapon
« Chapi chapi chapon… ». 4 à 5 kg sur la table, elle est souvent tout sauf petite, cette volaille de Noël que nos cousins américains ont dégusté à Thanskgiving et que nous autres français fourrons aux marrons ! Avant de crier au loup ou d’actionner la chevillette, sachez que Charles Perrault servait toujours son chapon dans un petit plat rond et rouge. Avec un petit pot de beurre…

Les crackers
Originaires de Belin®, les crackers débarquent en France. 100% british mais furieusement tendance cette année de ce côté-ci de La Manche, les petites papillotes cartonnées font du bruit, contiennent un cadeau un peu nul et une blague genre devinette. À bien y réfléchir, on préfère nos blagues Carambar bien plus drôles et on garde nos illustres Crackers pour l’apéritif et qui s'appelle dorénavant « Monaco » (à l’emmental). Vous reprendrez bien un Martini-Gin ? « Vous savez que vous êtes appétissants ? »

Le sapin
Sur la toile, on lui trouve à peu près autant d’origines que de pages indexées… Si on résume, le sapin de noël serait d’origine celto-egyptienne mais serait apparu en Lituanie avant d’arriver à la cour de Louis XV par son épouse polonaise. Nous on soutient que les toutes premières mentions écrites remontent à 1521 à Sélestat (bas-Rhin) et quand on connait la beauté de Noël en Alsace, on s’incline devant le sapin ! Internet vous dira que le sapin le plus célèbre du monde porte le nom d’« Arbre Magique », qu’il est né en 1951 aux États-Unis et qu’il est en vente dans toutes les bonnes stations service au prix de 2,30€. C’est là tout le charme du référencement naturel, avec un parfum tout sauf naturel…

La chaussette
On aurait tendance à oublier de l’accrocher au dessus de l’antre de la cheminée mais pour Kindy, souvenez-vous : les chaussettes ne se cachent plus ! Selon la légende, c’est Saint-Nicolas himself qui aurait rempli de pièces d'or les paires de chaussettes mises à sécher par 3 sœurs d’une grande pauvreté. Si vous avez encore oublié d’accrocher les vôtres, c’est raté pour cette année et pour l’or il faudra repasser. Reste la version Kinder et ses 290g d’un « délicieux assortiment de chocolats Kinder » (sic), bientôt en solde par lot de 2.

Les clémentines
On sent l’hiver arriver avec l’odeur des clémentines sur nos marchés ! Découverte en Algérie début 20e par le moine Clément, la clémentine est corse depuis 1925. Et sacrément bonne ! Clémentine, c'était aussi le nom d’un célèbre disquaire sur la montagne Sainte-Geneviève chez qui on aurait trouvé dans les bacs les vinyles de notre cher JH et qu’on aurait écouté religieusement devant le sapin en mangeant… des clémentines, ô Marie.

Les chants de Noël
Qu’on le veuille ou non, les chants de Noël furent d’abord ceux des anges au dessus de la Crèche (de la Nativité, pas celle de Playmobil ;) pour annoncer la bonne nouvelle. Remis au goût du jour par notre célèbre Tino Rossi il y a quelques temps et plus récemment (et plus approximativement) par Rock Voisine, ils sont ces chants qu’on aime partager ensemble et qui rassemblent petits et grands autour d’un moment hors du temps. Allez, on vous l’offre !

Très bonnes fêtes de Noel à tous. Vous pouvez quitter vos mails et reprendre de la bûche.

1 Comment

Comment

Shopping de noël

Photo-Majeur.jpg
 

PLUS QUE SIX JOURS AVANT LES FÊTES DE NOËL

Certains d'entre vous (la majorité ?) cherchent encore peut-être le beau cadeau qui fera mouche ou bien tout juste plaisir à ses proches.

Loin de la cohue des grands magasins ou des centres commerciaux, des commandes sur le net qui pour la plupart ne pourront être livrées à temps, nous nous permettons de vous faire (re-)découvrir des adresses, nos "coups de cœur", qui pourront vous inspirer.
Et si à l'occasion, vous y faites un tour, n'hésitez pas à passer à l'agence. Nous serons ravis de vous offrir un thé de chez Dammann Frères, naturellement.

Photo 1.png

MAISON SARAH LAVOINE
6 place des Victoires 75002 Paris
[—> à 10 m de l’agence]


Devenue une référence dans le domaine de la décoration, la designer Sarah Lavoine a ouvert son concept store depuis près d’un an sur la jolie place des Victoires traversant vers la place des Petits Pères.

Synonyme de goût parisien, mariant avec brio les couleurs telles que les bleus roi, canard, turquoise ou Klein avec des touches de jaune et d’ocre et des lignes noires et blanches qui font sa marque de fabrique, on y trouve du mobilier à l’esthétique contemporaine, mais aussi de la vaisselle, des plaids, des carnets… Ou une simple bougie de la Maison pour rehausser son intérieur.

Notre reco : une bougie Syracuse Songe d'Orient [56 €]

Photo 3.jpg
Photo 4.png

ÉPICES ROELLINGER
51 bis rue Saint-Anne 75002 Paris
[—> à 450 m de l’agence]


Flibustier des épices, Olivier Roellinger a fait de la rue Saint-Anne l’un de ses ports d’attache. Plus qu’une boutique, on y découvre une véritable caverne d’Ali Baba où sont répertoriées toutes les épices du monde, des huiles, des condiments, des mélanges créatifs, des trésors rares des jardins les plus reculées, issus de ses expéditions. Un émerveillement des yeux, une explosion de parfums, un désir des papilles et une très très grande envie de voyage.

Notre reco : un poivre sauvage d'Andaliman aux notes de Combava [6,50 €] ; ou encore son fameux "Curry Corsaire" [8,80 €]

Photo 5.png
Photo 6.jpg

LA LIBRAIRIE DE VOYAGEURS DU MONDE
48 rue Sainte-Anne 75002 Paris
[—> à 440 m de l’agence]


Cartes géographiques, atlas, guides, albums photos, mais aussi littératures, monographies et BD… Consacrée au voyage, à l’envie d’ailleurs, à la découverte de l’autre, cette libraire nourrie la curiosité et nous ouvre les perspectives d’un monde ouvert. Toujours une découverte.

Notre reco : une belle carte géographique du bout du monde, prise au hasard [env. 30€]

Photo 7.jpg
Photo 8.png

LES BOUTIQUES DU PALAIS ROYAL
Galerie de Montpensier et Galerie de Valois
[—> à 350 m de l’agence]


Les jardins du Palais-Royal bordés par des galeries fourmillent d'artisans et de créateurs pointus : du parfumeur Serge Lutens à la styliste Olympia Le Tan, on y trouve aussi un dépôt-vente extraordinaire, celui de Didier Ludot, le temple du vintage haute-couture, avec des pièces parfois incroyables qui ont près d'un demi-siècle. La Vilac Gallery vaut également le détour. Cette petite boutique fabrique ses propres jouets en bois, un peu à l'ancienne, ludiques et bon enfant.

Notre reco : une tirelire Super Héros [23,90 €]

Photo 10.jpg
Photo 9.jpg

LES CAVES LEGRAND FILLES ET FILS
1 rue de la Banque 75002 Paris
[—> à 60 m de l’agence]


Lnstallée depuis 5 générations, la boutique offre une atmosphère hors du temps, qui sent bon l’épicerie fine d’autrefois où l’on trouve des dizaines de bocaux de verre emplis de confiseries artisanales, de vrais roudoudous maison au sucre cuit parfumé, du thé, du café, du chocolat… et bien entendu, une très grande sélection de vins, rigoureuse et subjective. On y trouve également des accessoires de dégustation et des livres pour parfaire sa culture oenologique.

Notre reco : un Condrieu, Les Chaillets de chez Yves Cuilleron [45 €] ou un cours de dégustation en soirée [60€]

Et aussi…

(6) Dammann Frères, (7) l’orchidéiste Sylvain Georges, (8) la Galerie Vivienne, (9) le Passage Choiseul... Une News seule ne saurait suffire pour vous parler de l’âme du quartier.

Nous réfléchissons donc à ce nouvel écrin dans lequel vous pourrez découvrir et retrouver tous ces lieux « coups de cœur » qui valent vraiment le détour.

Affaire à suivre…

– IDÉES CADEAUX /// SHOPPING DE NOËL /// COUPS DE COEUR LUCIOLE –

Comment