Tandis que d’autres visitent la Chine, restons dans nos contrées pour souligner une des plus belles aventures made in France de ces dernières années : le Slip Français.  

Lancée par un jeune HEC de moins de 30 ans (Guillaume Gibault) il y a bientôt 4 ans, pour relever un défi entre amis du type « pas cap’ de vendre des slips en racontant une belle histoire, moi ? », la marque s’est rapidement imposée auprès d’une cible de jeunes citadins en quête de produits « qui font sens ». 

La marque ?
Un nom magnifiquement trouvé, qui raisonne bien chez les coqs gaulois que nous sommes ; un logo savamment vintage et un bayadère bleu-blanc-rouge immédiatement reconnaissable qui revendique son origine. Tout comme cette cocarde avec un slip en son cœur et que l’on retrouve sur chaque slip, ou sur des sacs étanches pour le bord de mer conçus en partenariat avec Guy Cotten ! 

La com’ ?
Débridée dès le début et totalement assumée, avec des vidéos pour entretenir le buzz sur la toile, une page Facebook toujours très animée avec quelques héros ordinaires, en slip bien sûr ! Et depuis l’été dernier, un authentique camion (un « cube Citroën », comme sur le marché de notre enfance) qui fait le tour des plages pour… vendre des slips, évidemment ! Avec de magnifiques trouvailles en conception-rédaction, qui dès le début de l’aventure ont posé les fondamentaux de la marque, comme ce premier slogan : «Vous voulez changer les choses, commencez par changer de slip ! ».

Une belle histoire, lancée avec la même audace qu’une start-up de la Silicon Valley, mais c’est ici que ça se passe et nous ne pouvons que nous en réjouir ! La com’ est décalée et on la trouve très réussie. Comme le dernier spot pour le lancement de la marque outre-atlantique, signé BETC.

Le Slip Français /// Histoire de marque /// Communication corporate /// Audace et humour

Comment