Ce soir nous fêtons Halloween. Enfin, ceux qui le souhaitent, car il y a toujours de ce côté-ci de l’Atlantique quelques réserves face à ces généreux élans marketing pour tenter d’imposer depuis 20 ans une tradition que nos amis américains cultivent avec plus de sincérité et d’authenticité.

Ses origines, pourtant, sont européennes, celtiques serait plus exact. Arrivée sur la côte Est des États-Unis avec les premiers irlandais, Halloween se fête la veille de la journée de tous les saints comme son nom l’indique (All Hallow’s even), en invitant les enfants à se déguiser pour mieux se moquer de ces peurs qui peuplent leurs cauchemars et les plus grands à conjurer leurs craintes de l’au-delà. Bouhhhhh ! Quand ce n’est pas le bon prétexte pour aller écumer les bars des quartiers animés, le visage peinturluré de noir et de quelques fausses dents…

Et le design dans tout ça ?

On a souffert pour isoler un peu de « matière » pertinente sur le thème halloweenien et nourrir cette Image du lundi 31 octobre ! Car en dehors d’un bon vieux Pantone Black de circonstance ou du Orange bien carrossé de la citrouille princière, il faut admettre que le sujet est assez pauvre en matière de design… La communication ne manque pas, mais les codes ont plutôt été imposés par un marketing quantitatif, la Grande distrib’ et les confiseurs en tête, avec des visuels sans intérêt et qui n’ont absolument pas leur place ici. 

Tout-au-plus croise t-on dans l’inquiétante pénombre de quelques sites ou blogs « qui font peur » quelques « free icon pack » vectoriels avec leur lot de têtes de mort, chauve-souris, petits fantômes et autres spiders, déclinés sur des badges ou des tee-shirt. On passe notre chemin.

Quelques tentatives de « Home Design Ideas » typiquement dans le thème mais dont l’esprit n’a guère évolué depuis la découpe au couteau des cucurbitacés et qui se déclinent aujourd’hui sous la forme d’une multitude d’idées de décoration pour la maison : savant empilement de citrouilles et autres compostions florales automnales, fausses toiles d’araignée géantes, têtes de morts peintes en noire et squelettes souriants à pleines dents…

Mais de design, point.

Seule récompense graphique trouvée parmi cette multitude de sites hantés (et américains pour l’immense majorité d’entre eux), le remarquable travail de maquillage typographique dit « fontface » du studio Atipo, espagnol pour le coup, et dont les visages grimés de grandes lettres noires rencontreraient ce soir un franc succès dans les fêtes les plus incontournables de la capitale. À vos miroirs !

Sources : Nadine Cretin, historienne de fêtes, qui donnait dans L’Obs, il y a 4 ans, quelques clés pour comprendre Halloween /// Howdesign.com /// Studio Atipo www.atipo.es

Halloween /// Pantone Black et 021 /// Design /// Studio Atipo

Comment