IKEA, PayPal, UHU, Red Bull, Absolut Vodka… mais aussi Louis Vuitton, Tissot, Citroën… Qu’est-ce que ces marques ont-elles donc en commun ?

Une fonte typographique intemporelle, la Futura, conçue à l’époque pour un futur cosmopolite et international.

Telle était en tout cas l’obsession de Paul Friedrich August Renner, typographe allemand, quand il a imaginé en 1928, cette typo bâtons, réduite à l’essentiel et qui lui a demandé plus de trois ans de création. Car même si à première vue, toutes les lettres ont l’air d’être dessinées selon les canons de la géométrie la plus pure, l’oeil de peintre de Renner a corrigé jusque dans les moindres détails tous les excès de la géométrie. Les cercles ne sont pas parfaits, les barres n’ont pas toutes la même épaisseur, pour une illusion plus radicale et harmonieuse encore !

Quelle plus belle récompense aurait-il pu rêver s’il avait encore été là en juillet 1969. Car c’est bien la Futura qui a été choisie pour porter la parole humaine dans l’espace, gravée sur une plaque quelque part sur la Lune :
HERE MEN FROM THE PLANET EARTH
FIRST SET FOOT UPON THE MOON
JULY 1969, A.D.
WE CAME IN PEACE FOR ALL MANKIND

Lunaire, non ?

Culture graphique /// Futura /// Typo universelle

Comment