Photo-Majeur.jpg
LUC-Newsletter#122.jpg

TRADITIONNEL ET INCONTOURNABLE MOMENT DE COMMUNICATION, LA CARTE DE VŒUX EST LE " MARRONNIER" AU CŒUR DE L'HIVER AUQUEL IL CONVIENT D'ACCORDER LE PLUS GRAND SOIN. PETIT TOUR D'HORIZON DES POSSIBILITÉS....

Un exercice qui peut certes être vécu comme une contrainte pour qui en a la charge. Ou au contraire, comme l’opportunité d’envoyer ses sincères pensées à ses clients et partenaires tout en ne perdant pas de vue les objectifs de communication : valoriser la marque à travers ses valeurs, son ambition par une mise en récit plus particulière sous l’angle de la générosité. D’un discours classique à une démarche plus audacieuse, tout est permis ! 

"UN SIMPLE MAIL FERA BIEN L'AFFAIRE ! "

C’est une possibilité, mais pour quelle finalité ? La carte de vœux électronique dans un simple mail est assez limitée dans la forme, car les solutions techniques sont à ranger derrière les contraintes des versions d'Outlook, de Mail et des Firewall des destinataires. Et qui pour certains d’entre eux bloquent l’affichage d’un simple « Gif », c’est assez désespérant… Reste donc le fichier Jpeg, une simple image pour souhaiter ses meilleurs vœux et dire « on l’a fait ». CQFD, vraiment ?

Notoriété
- récit de marque assez faible
- impact discutable, (pour ne pas dire inexistant !)
- pas ou peu de mémorisation du message

Production et diffusion
+ mise en œuvre rapide et diffusion aisée
+ à moindre coût
- taux de pénétration faible

Budget by Luciole: 1 à 3K

LA CARTE HUMANITAIRE

Noble démarche qui consiste à acheter un lot de carte auprès d’une association caritative ou humanitaire (la fameuse carte « Unicef » pour ne pas la citer) et à personnaliser d'un message en une ou plusieurs langues (large choix possible !). 

Notoriété
+ démarche généreuse
- visuel standardisé, parfois joli…
- Rapport ou rappel à votre marque : aucun
- mémorisation très discutable. Qui l'an dernier vous a envoyé une de ces cartes ?

Production et diffusion
+ solution packagée « prête à l’emploi »

Budget : se rapprocher des associations

UNE VRAIE VERSION ÉLECTRONIQUE
Pour qui peut créer une « landing page » ou héberger les vœux sur un serveur sans s’attirer les foudres de « la DSI » (ne lui dites rien et demandez à l’agence de gérer ces aspects techniques !), cette approche permet d'élargir le champ des possibles et avec à la clé, une vraie expérience interactive.

Comme par exemple, une vidéo en motion design de 30 secondes, esthétique, dynamique, musicale, avec un message facile à mémoriser. Vecteur d’émotions, une vidéo réussie est une belle mise en récit de la marque, dans une dimension virale qui se partage et se poste sur les réseaux sociaux pour augmenter sa visibilité.

Une option pleine de sens si on prend soin de veiller à la qualité du rendu (de l’idée au message), puis de bien penser sa diffusion.

Notoriété
+ potentiellement stratégique, si la vidéo est partagée
- impact discutable, (pour ne pas dire inexistant !)
+ récit de marque élaboré

Production et diffusion
+ dans l’air du temps, facile à diffuser
+ se glisse partout : mail, sites web, réseaux sociaux, intranet, écrans TV…
- Demande d'y consacrer plus de temps : brief, storyboard, allers-retours, post-prod…
- Faire adhérer les personnes décisionnelles dès le storyboard en leur demandant de « se projeter ».

Budget by Luciole: 5 à 10K selon la formule, « all inclusive » !

LA CARTE DE VŒUX TRADITIONNELLE
Nos amis anglo-saxons adorent et ils n’ont pas tort. La carte bien imprimée « fait son office », se pose sur le manteau de la cheminée ou à défaut ailleurs (comment ça, vous n’avez pas de cheminée dans votre bureau ?). On apprécie la sincérité de la démarche et le message — souvent court, parfois plus personnel — ajouté à la main qui fait toute la différence.

2 ou 3 volets ? Qu’importe le flacon… Avec un beau visuel et quelques options « de fab » pertinentes (vernis, découpe, papier de création), on obtient de très bons résultats, à moindre frais !

Notoriété
+ qui n’aime pas recevoir par courrier une belle carte avec un petit mot plus personnel ?
+ potentiellement stratégique en terme de message, car les belles cartes sont plus rares.
+ si la carte est belle, elle figurera en bonne place quelques semaines, voire quelques mois !

Production et diffusion
- Des cartes à écrire ? Et oui ! Un message sincère et attentionné peut être très court !
- Oblige à revenir aux fondamentaux : le brief, le choix du visuel et du papier, l’estimation des quantités…
+ Mais c’est aussi retrouver le plaisir de découvrir, toucher et choisir parmi des propositions créatives

Budget by Luciole: 3 à 6K selon les options (et les aller-retours !) pour 1000 à 2000 ex.

UN BEL OBJET, QU'ON REÇOIT COMME UN CADEAU ! 
Vous aimez le papier et vous aimez (ou aimeriez) faire de cet exercice obligatoire des vœux une opportunité de marquer le coup ? Laissez-vous guider ! De la belle carte assez minimaliste (un beau papier épais, de la sérigraphie, le tour est joué) à l’objet qu’on déplie, assemble ou affiche, lorsqu’il ne s’agit pas d’une boîte ou d’un joli carnet : les seules limites seront celles que vous glisserez dans votre brief et que de bons créas sauront exploiter pour mieux vous surprendre !

Notoriété
+ vraie démarche de communication
+ Une carte qui marque les esprits participe au capital de sympathie de la marque
+ Dans le bureau de vos destinataires, l’objet fait parler, quand il ne suscite pas la convoitise ;)

Production et diffusion
+ C’est aussi l’opportunité de (re)venir en calage ! Et de renouer avec l’odeur de l’encre, le toucher d’un papier…
- Nécessite d’y consacrer un peu plus de temps. Délais: 3 à 6 semaines.
- Budget en conséquence, mais à bien y réfléchir, si les retours sont vraiment bons ?

Budget by Luciole: sur devis.

UN BON VIEUX MIX ?
Rien n’interdit de croiser ces solutions, en privilégiant une série limitée de 500 très belles cartes pour les destinataires les plus importants, puis une version électronique pour une diffusion plus large, telle une petite bannière à glisser avec la signature de mail, pour que le message « s’imprime » sur quelques semaines…

Mais de grâce, ne faites plus de cet exercice une contrainte à la veille des fêtes, lorsque chaque personne veut donner son avis sur la carte de vœux ! Des solutions existent, n’hésitez pas à en parler à ceux dont c’est le métier. Ils vous écouteront et vous accompagneront patiemment jusqu’à la livraison de cette carte dont demain vous serez si fière(e) !

– CARTE DE VŒUX 2018 /// IT’S TIME –

Comment