Un brin passé de mode mais toujours aussi populaire, comptant tout de même 200 millions de téléspectateurs en direct d’année en année, l’Eurovision est non seulement la plus grande compétition musicale internationale mais aussi l’un des plus anciens programmes télévisés au monde. 
En 2017, il célébrera sa 62e édition et aura vu passer quelques stars mondiales qui ne l’étaient pas encore au moment de leur représentation, telles que le groupe ABBA ou la chanteuse Céline Dion qui avait alors à peine 21 ans.

Mélomanes nous aussi à nos heures même si ce n’est pas le sujet de notre Image du jour, nous souhaitons surtout saluer aujourd’hui la nouvelle identité visuelle de l’Eurovision qui s’est paré pour cette année de fluo et d’éléments graphiques très visuels, vraiment éclatants et débordant d’énergie. 

Cette identité visuelle nous vient d’Ukraine, la compétition posant ses bagages cette année à Kiev.
Elle est inspirée du collier de perles traditionnel des Ukrainiennes, un symbole à la fois identitaire et fédérateur. Les perles représentent chaque nation en lice et qui, une fois assemblées, forment ensemble une parure et recrée un monde (notons en aparté que kósmos en grec ancien (κόσμος) signifie à la fois le monde (cosmologie) et la parure (cosmétique)).

Le logotype qui prend la forme du collier représente le rassemblement ; l’Eurovision étant une belle occasion de se réunir.
Une baseline l’accompagne très naturellement : « Celebrate diversity ».

Déclinée sur de très nombreux supports et dispositifs de communication, les perles stylisées aux différentes formes et aux multiples motifs s’animent pour offrir une identité visuelle vibrante et cinétique.

Saluons enfin le choix très audacieux de la couleur, un rouge corail fluorescent sur fond de nuit, qui dépoussière très bien l’image de l’Eurovision.

Eurovision 2017 /// Identité graphique /// L’Ukraine et sa parure.

Comment