La rédaction de ce bimestriel de qualité imaginait-elle il y a deux mois — lors de son comité de rédaction bien en amont de la sortie du Mag — que le sujet de son Enquête serait à ce point d’actualité ?
What’s Up Doc parle aux médecins depuis 5 ans à travers un magazine diffusé à près de 20 000 exemplaires et un site web en pleine refonte, attendu avant l’été.
Créé et animé par des médecins en exercice, des rédacteurs et un directeur de création (également directeur de Luciole, NDLR), le titre couvre cette année ses deuxièmes présidentielles, toujours sous l’angle d’une profession médicale qu’elle défend mais qu’elle aime aussi bousculer ! Car la médecine change de physionomie à vitesse grand V avec l’émergence de la e-santé, se féminise toujours et encore (un interne en médecine sur deux est une femme) et se modernise toujours plus.
Très appréciée des lecteurs, l’approche journalistique du Mag se veut pratique et pragmatique, quand la ligne éditoriale est plus incisive : les sujets sont par conséquent servis « sans gant », afin qu’ils fassent mouche et fassent bouger les lignes sur tous les sujets liés à la carrière médicale.
La direction artistique accompagne cette démarche depuis l’origine du journal, dont les pages sont montées tous les deux mois à l’agence et dont le traitement de l’Enquête demande un soin tout particulier car son design est imaginé et décliné en fonction du sujet abordé.
Pour ce numéro de janvier, c’est tout un vocabulaire électoral d’influence outre-atlantique qui a été créé, mais selon une approche suffisamment vintage et décalée pour ne pas laisser place à la moindre forme de complaisance avec l’homme à la trumpette désaccordée et à la chevelure orange !
Plus qu’un exercice exigeant, c’est pour l’agence un plaisir toujours intact d’imaginer comment nous aborderons la DA du prochain Mag, d’une infographie ou d’un langage visuel spécifique qui sera décliné en presse, en ligne et sur les réseaux sociaux.

What’s Up Doc /// Un numéro politique /// Une esthétique old school

Comment