Dans son étymologie même — celle de dessein, de l'italien disegno —, le mot dessin renvoie à l'idée de projet. (in. Encyclopedia Universalis).

Utilisé à partir du XVIe siècle pour désigner une représentation graphique, le dessin est l’art de la représentation plus ou moins exacte de la réalité sur une surface plane à l’aide d’un outil.

Si le terme de design est un anglicisme largement adopté, on lui prête plus volontiers une origine hexagonale et dont on retrouve en vieux français le terme « desseing » signifiant à la fois « dessin » et « dessein ». On revientbien à cette idée de « projet » qui nous est chère.

Dans sa définition contemporaine et par rapport au dessin, le design n’est pas qu’esthétique, car il est souvent lié à une expérience utilisateur et fonctionnelle telle que l’ergonomie, que l’on retrouve dans le design d’objet, le design industriel et depuis quelques années, dans le digital avec le web design.

Le design de marque s’applique plus volontiers à l’idée de créer une unité dans le discours de marque et quel que soit le support, par une approche rigoureuse et réfléchie des éléments visuels de la marque, tels que le signe, les lettres, la couleur et la forme.

Si le design accorde une grande place au travail de chaque détail — et Apple en est la plus belle et récente illustration — c’est à Léonard de Vinci que nous cèderons le plaisir de conclure notre Image du lundi et dont les innombrables dessins trouvent dès le XVIe siècle des applications en matière de… design.

« Les détails font la perfection et la perfection n’est pas un détail ».

Dessin /// Design /// Ergonomie /// Brand design /// Léonard de Vinci.

Comment