Vous souvenez-vous de la polémique sur la robe de couleurs bleu et or qui avait divisé Internet ? Voici rebelote un nouveau cas d’illusion d’optique qui fait parler de lui, mais qui cette fois-ci divise moins qu’il ne surprend. 

C’est l’histoire d’un visuel de fraises qui semblent rouges alors qu’il ne contient objectivement aucun pixel rouge.

Il s’agit en réalité d’une déclinaison de gris !

Explication :
Il paraîtrait que notre cerveau, jouant les correcteurs automatiques, ferait une sorte de « balance » comme en photographie pour revenir « à niveau » malgré les filtres colorés, et ce en vue de nous permettre de visualiser la couleur exacte de l’objet. C’est ainsi qu’à la vue de fraises sur ce visuel, notre cerveau interprète du rouge, bien qu’il n’y ait que du gris et un peu de vert, créant des ajustements par rapport au filtre de couleur qui est bleu. 

Même s’il nous joue parfois des tours, ses corrections s’avèrent très utiles au quotidien. Elles nous permettent de reconnaître dans la réalité (non truquée par photoshop donc) les objets et leurs couleurs, peu importe les différents spectres de lumière, qu’ils soient d’un jour d’été ou d’hiver, ou bien même crépusculaire. À nos yeux, la fraise pourra rester rouge de jour comme de nuit. 

Culture graphique /// Les fraises sont-elles rouges ?

Comment