luciole-dhl-1.jpg

IL FAUT SAVOIR FAIRE PREUVE D’AUDACE — ET PARFOIS RENVERSER LA TABLE — QUAND L’INTUITION NOUS DICTE DE REMETTRE LE SUJET À PLAT, D’ALLER PLUS LOIN POUR, IN FNE, REMPLIR TOUS LES OBJECTIFS DE NOTRE CLIENT. CERTES UN PETIT PEU SECOUÉ, MAIS HEUREUX !

Tout est parti d’un mail entrant au cœur du mois d’août, auquel a succédé les jours suivants un premier rendez-vous « séduction » entre les équipes marketing de DHL et l’agence. On aime ces « dates » entre un annonceur et l’agence, autour de premiers échanges et autres danses du feu pour découvrir si on était bien destinés à se rencontrer !

We have a deal!

Ce qui aurait pu être une (trop) systématique consultation à l’issue assez hypothétique est devenue une vraie rencontre qui, passée la phase de sélection sur « book, entretien et devis » (c’est si rare pour être souligné), nous a conduit à mener des échanges d’une vraie richesse et à « nous taper dans la main », avec une confiance qui ne fera que se renforcer tout au long du projet.

luciole-dhl-2.jpg
Client x Luciole

Quand l’annonceur (re)découvre avec plaisir et gourmandise qu’une (bonne) agence est d’abord un partenaire engagé à ses côtés et dont la mission est d’apporter des réponses créatives, pertinentes et opérationnelles, avec un regard extérieur bienvenu. Mais aussi de nouvelles idées — et pour certaines un peu folles ! — destinées à faire avancer la problématique de communication soulevée.

Concrètement, comment ça se passe ?

Par des premières réunions de cadrage et d’expression des besoins, très libres et au cours desquelles « on se dit tout » : objectifs, cibles, contraintes, planning, budget, etc. Toujours avec une grande capacité d’écoute et d'ouverture d’esprit de part et d’autre de la table pour ne rien écarter ni interdire a fortiori. Et si reconstruction du brief initial il y a, celle-ci n’a d’autre ambition que de répondre aux bonnes questions !

Réunir les bonnes personnes

L’animation d’un ou plusieurs « workshop » élargis permet de faire participer les personnes qui sont au contact quotidien des clients finaux car ils sont les premiers utilisateurs des outils concernés et autres « supports de com » destinés à les accompagner dans leur business ! Adopter un ton très direct est la clé, pour installer un dialogue sincère et transparent dont on sait qu’il sera fructueux, car on sait ce que l’on cherche.

Brand book de Vitaminwater (agence Collins)
La tête dans les étoiles, les pieds bien au sol !

Entre temps, nous aurons pris soin d’aller aussi sur le terrain. Et de découvrir en zone de fret à Roissy, dès potron-minet, la réalité d’une agence DHL en pleine effervescence ! Rien de tel pour bien comprendre les différents métiers et le circuit d’un colis. En business comme en digital on parle de « parcours client » ? Nous y sommes : le colis, le client, le destinataire… On continue de poser des questions, d’écouter, de regarder, de noter.

Du concept…

De ces visites et « ateliers », concentrés sur un bon mois et de ces nombreux échanges naît enfin le concept, qui n’a plus grand chose à voir avec le brief initial mais qui a priori répondra de façon plus ciblée et « ergonomique » au besoin exprimé. Comprendre les attentes pour bien traduire la demande et produire, in fine, plusieurs outils didactiques, quand il s’agissait à l’origine de n’en faire qu’un.

À la naissance (ce sont des triplés !)

De ces 2 mois d’une gestation stratégique, créative et éditoriale sont enfin arrivés les supports l’un après l’autre, différents dans la forme comme dans le fond — un support par usage ! — pas toujours destinés à la même cible, mais très complémentaires quand ils sont remis ensemble. Ils accompagneront le discours des conseillers de DHL lors de leurs visites régulières à leurs clients et prospects et poursuivent un objectif : séduire et fidéliser, puis contribuer à doper les ventes !

Qui s’aventure loin anticipe le retour…

Après avoir « chahuté » notre client quelques semaines, naturellement pour la bonne cause mais en lui demandant de mobiliser une énergie et des ressources complémentaires, nous n’avions pas le droit à l’erreur… 
Le feed back « terrain » — celui-là même que nous attendions avec impatience et un tout petit peu d’appréhension — s'est révélé excellent. En interne (adhésion, fierté, compréhension) comme en externe (meilleure compréhension de l’offre, nouvelles commandes). Chaque support a trouvé sa place et l’un d’entre eux est déjà en retirage.

Et demain ?

Très satisfaits de cette première collaboration et riches de ces longs et fructueux échanges, notre client tout comme l’agence sommes heureux d’aborder cette nouvelle année avec beaucoup d’enthousiasme et de sérénité.

luciole-dhl-4.jpg

Comment